Le mercredi 05 août 2020, l’aviation civile en Italie, a sanctionné Ryanair. La nouvelle est tombée comme une bombe pour la compagnie aérienne. En effet, la compagnie irlandaise s’est vu suspendre son autorisation de vol. Elle est accusée de n’avoir pas respecté les règles anti-Covid. Par conséquent, elle n’a plus le droit d’amener les passagers en Italie.

Les mesures anti-Covid mises en place par l’Italie

Le Covid-19, depuis son apparition cette année, a fait des milliers de morts. Presque tous les pays sont restés impuissants face à ce ravage. Malgré toutes les recherches scientifiques, jusqu’à ce jour nous n’avons aucun remède efficace à 100 %. Mais les médecins ont toujours espoir et les traitements suivent leurs cours. Tous les pays du monde entier, se désolent face à l’augmentation des cas chaque cas. Néanmoins, chacun d’eux, essaie de mettre en place des règles strictes pour protéger leurs citoyens. Et c’est aussi le cas de l’Italie qui tient à la vie de ces citoyens.

Pour ralentir la propagation du Covid-19, l’Italie a mis en place des mesures sanitaires strictes. Ils sont intransigeants face à l’application et au respect de ses mesures. Parmi ses mesures, nous avons le respect de la distance d’un mètre entre les personnes, le port obligatoire du masque dans les lieux publics, l’application régulière du gel hydro-alcoolique et bien d’autres. En Italie, comme un peu partout dans le monde, les règles anti-Covid doivent être respectées par les nationaux mais également par les étrangers qui viennent. Ces précautions ont été prises pour éviter l’augmentation des cas importés.

La compagnie Ryanair est accusée de ne pas respecter la distanciation sociale

L’Enac après avoir suspendu les autorisations de vol de Ryanair, révèle les raisons de cette sanction. Dans un communiqué de presse, il explique que cette sanction est due au non-respect des règles anti-Covid. Plus précisément, il accuse la compagnie aérienne Ryanair de ne pas respecter la distanciation sociale entre ses passagers. D’après des sources, l’Enac aurait appris que lors des voyages, la compagnie aérienne ne prête pas attention à la disposition de ses passagers.

Néanmoins, la compagnie Ryanair a ripostée auprès de l’AFP. Ils disent que les affirmations de l’Enac ne sont pas correctes. La compagnie affirme qu’elle respecte toutes les règles mises en place par le gouvernement italien. D’après eux, ils font tout pour réduire autant qu’il est possible, les interactions entre les personnes, que ce soit dans leurs avions mais aussi dans leurs aéroports. Donc Ryanair affirme avoir été sanctionnée à tort.

Cette histoire vient juste de commencer entre ces deux parties. On ne saurait dire à ce jour, si la source de l’Enac est fiable ou pas. Mais une chose est sûre, la santé des passagers est très importante. Alors, cela doit compter pour l’Italie mais aussi pour la compagnie Ryanair. Les passagers eux-mêmes pour leur propre bien doivent exiger le respect de la distanciation sociale. On espère donc avoir à l’avenir plus de détails sur cette affaire.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.